Technology

Future Forecast 2020

Résumé des tendances prometteuses pour 2020.

Elliot Vaucher
January 7, 2020

Introduction

Nous vous proposons ici la synthèse d’un rapport concernant les tendances de l’année 2020, établi par l’agence The : Future : Laboratory. Tous les crédits leur sont réservés. Cette agence londonienne est spécialisée dans le trend forecasting (i.e : prospective de tendances). L’objectif de cet article est de sélectionner les tendances, marques, produits, qui nous semblent les plus intéressants pour vous faire profiter de cette précieuse matière.

"In the Future Forecast 2020, we look at how people will seek businesses that align with their own personal missions, be it through activism, open and honest dialogue, long-term sustainable thinking, co-creativity or experiential escapes." Future Forecast 2020, The : Future : Laboratory.

Le rapport original est découpé en dix catégories, correspondant chacune à un secteur de l’industrie. Les catégories sont : beauté, boissons, mode, nourriture, santé et bien-être, luxe, médias et technologies, commerce de proximité, voyages et hôtellerie, jeunesse. Nous avons soigneusement sélectionné les projets qui nous semblent les plus prometteurs, et vous les expliquons ci-dessous, relativement au secteur dans lequel ils s'inscrivent.

Beauté

Les enjeux modernes du secteur de la beauté et des cosmétiques sont l'inclusivité par la proposition de produits adaptés aux couleurs de peau, tels que Invisible Shield de la marque Glossier, la conquête du marché masculin par la redéfinition design de classiques de la toilette des hommes, comme le propose la marque Marram Co., et la question écologique par la création de packaging et l'utilisation de produits naturels comme ingrédients.

À propos d'écologie dans le secteur beauté et cosmétique, nous retenons le projet d'une marque, Myro, qui propose une innovation simplissime consistant à produire des déodorants "rechargeables", consommant 50% moins de plastique qu'un déodorant conventionnel racheté tous les trois mois. Le produit est beau, logique, évident.

Boissons

Le secteur des boissons se réinvente lui aussi en rapport aux changements dans les modes de consommation des nouvelles générations. Mais une fois de plus c'est l'enjeu écologique qui nous paraît le plus à même de créer un nouveau secteur de marché. Les bouteilles PET, lorsqu'elles s'écartent du cycle de recyclage contrôlé, c’est-à-dire presque tout le temps, sont un cauchemar pour l'environnement. Des entreprises comme Cove et Earlybirds proposent des bouteilles faites entièrement en matériaux biodégradables. Est-il vraiment besoin de développer quant à la pertinence de ces produits ?

Mode

L'innovation la plus intéressante du secteur de la mode, en dehors de la création de collections entièrement digitales pour les influenceurs, évoquée dans un de nos Tweets précédents, est certainement l'émergence d'offres de location de vêtements.

Le business-model n'est pas entièrement neuf, mais il est de plus en plus fonctionnel. Une plateforme comme Rent the Runway, basée pour l'instant aux Etas-Unis, est sur le point de trouver la recette idéale d'un service qui n'est pas si simple à optimiser. Pour un abonnement d'environ 100$/mois, un utilisateur peut commander quatre vêtements provenant de marques réputées, qu'il pourra ensuite porter le temps qu'il veut, et échanger à sa guise. L'idée est d'avoir en permanence quatre pièces louées que l'on peut troquer contre quatre autres sans limitation de temps.

Une entreprise sur laquelle il faudra garder un œil est Phylagen. Cette start-up du futur a développé une technique d'analyse du microbiome présent sur les objets dans le but d'obtenir l'information exacte de leur origine et des lieux par lesquels ils ont transité. L'idée étant de construire un modèle totalement transparent de chaîne d'approvisionnement, et de réduire au maximum l'incertitude sur la provenance de nos produits. En gros Phylagen est une sorte de carbone 14 géographique.

Santé et bien-être

Le secteur de la santé et du bien-être est en pleine expansion, malheureusement puisque cette croissance a un rapport direct avec les maux causés par nos sociétés : sédentarité et troubles psychologiques en tête. C'est pourquoi les deux modèles d'entreprise sélectionnés ici sont respectivement un assistant psychologique disponible à la maison via assistants vocaux, et un fitness réutilisant l'énergie cinétique produite par les exercices pour alimenter sa consommation énergétique.

The Difference en est encore à la version Beta de son service, consistant à mettre en lien des psychologues avec des patients par le biais des assistants vocaux. L'idée est simplement de permettre à l'utilisateur de consulter son thérapeute à partir de son canapé, quand il en a besoin, dans quelque situation que ce soit.

Le principe des salles de fitness utilisant l'énergie produite par les exercices pour s'alimenter est en vogue. À Londres, les salles de sport Terra Hale utilisent les machines de la boîte américaine SportsArt pour recycler l'électricité.

Médias et technologies

Une nouvelle ère du marketing d'influence est peut-être en train d'apparaître avec l'arrivée des POP, ou "personally owned platforms". Le concept est simple. Plutôt que de devoir passer par une plateforme existante, telle qu'Instagram, Facebook ou Youtube, qui possède en dernier recours les droits sur le contenu créé chez eux, une POP est littéralement une application construite de A à Z par un artiste pour diffuser son contenu à son audience. Certains services, tels que Escapex proposent désormais des outils de création de POP.

Commerce de proximité

Miniwiz est une entreprise fondée en 2005 à Taiwan par un architecte et un ingénieur. Elle se focalise sur la création de produits à partir de tous types de matériaux recyclés. En 2019, elle lance un magasin, à Porto Cervo en Sardaigne, dont le concept est limpide : en échange de produits recyclables, le client peut acquérir des produits faits à partir de matériaux recyclés. Serait-ce le début d'une nouvelle forme de consommation ? La création d'un nouveau moyen de paiement ?

Reverse Ressources, basé à Talinn, en Estonie, est une start-up proposant le service suivant : utiliser les ressources numériques pour tracer et localiser d'importantes quantité de "chutes" de l'industrie textile. Tout créateur travaillant avec des textiles de récupération peut bénéficier de leur plateforme en ligne sur laquelle il inscrit les critères de sa recherche pour découvrir des stocks de chutes correspondant à sa requête.

Et sinon, nous y sommes, NTWRK, entreprise américaine, a lancé le retail du futur. Son application propose des capsules de présentation de produits inédits, à regarder en live, avec possibilité d'acheter en un clic. Ce qu'il y a d'intrigant là-dedans c'est que sous une forme ultra hype, jeune, fraîche et dynamique, nous avons là une nouvelle version du si célèbre télé-achat. Comme quoi, les idées, elles aussi, méritent d'être recyclées...

Conclusion

Ces divers exemples de plateformes, services, produits et start-up du futur montrent à quel point il est important pour chaque secteur de l'industrie de se réinventer systématiquement en rapport aux thématiques du moment. L'écologie nous semble être, tout de même, le thème le plus intéressant de 2020. Nous approchons enfin une ère où ce nouvel enjeu planétaire est pris à sa juste mesure, c'est à dire implémenté au coeur du business-model et non plus uniquement comme prétexte de communication.

Mais ces exemples montrent aussi à quel point les idées sont cycliques, les modes d'hier revenant aujourd'hui sous des formes nouvelles. L'intelligence commerciale est souvent une affaire de fusion de notre connaissance du passé avec notre sensibilité aux thématiques du moment. Il importe de savoir ce qui a été fait, dans le but de le proposer dans une version adaptée à l'avenir.

La recette miracle, si elle existe, consiste à trouver cette idée, qui fusionne subtilement notre héritage, c'est à dire la connaissance de ce qui a toujours fait vibrer l'humain - ses besoins fondamentaux, ses désirs, ses craintes - et les enjeux présents. Trouver cette idée, et ensuite la mettre en forme à l'aide d'une forte sensibilité artistique. Lui donner un visage qui soit jeune, frais, innovant. La présenter à l'aide des mots justes, précis, touchants. Et enfin l'offrir à un public à l'aide des derniers outils technologiques. À ce titre, le projet NTWRK est un parfait exemple. Un télé-achat, littéralement... Mais si bien ficelé qu'il en devient la quintessence de la modernité.

More articles.

January 28, 2020
Published in:
Technology
Loue ton appart en VR

Après-midi de février, le soleil brille. C’est la première fois que j’essaie la nouvelle application issue de la collaboration entre Homegate, Oculus, et Electronic Arts.

Read more...
November 7, 2016
Published in:
User Experience
Affordance, signifiers, and feedbacks

Did your ever use a product and couldn’t figure out what to do with it or how to use it? This feeling of being lost is certainly due to its lack of affordance.

Read more...
March 16, 2016
Published in:
User Experience
The Dark Side of UX

Behind this appealing title, there is something that can sound amazing for many companies but totally unethical, Dark Patterns.

Read more...